Archive pour la catégorie 'Le chiffre du jour' 221 articles

#Ecommerce : la croissance ne se relève pas au 2ème trimestre

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 23 juillet 2014 | Par Alexandre

Le Journal du Net fait le bilan trimestriel avec la parution de la 44ème édition de son indice e-commerce. Si le nombre de transactions a augmenté de 13% entre les 2ème trimestres 2013 et 2014, le chiffre d’affaires est plombé par la baisse du panier moyen…

ecommerce-croissance

9% de croissance au 2ème trimestre 2014

Le montant total des ventes en ligne à progressé de seulement 8,91% pour ce 2ème trimestre 2014, par rapport au 2ème trimestre 2013. Les paiements réalisés par carte bancaire auprès des e-commerçants du panel se sont élevés à 10,64 milliards d’euros pour les mois d’Avril à Juin 2014 contre 9,77 milliards d’euros à la même période, l’an dernier. Après un 1er trimestre à 8,77%, la croissance ne se relève donc presque pas pour cette nouvelle période.

progression-valeur-globale-âiements-CB-en-ligne-mensuels
Lire la suite

3 commentaires Écrire un commentaire

ROPO : 78% des acheteurs s’informent en ligne avant d’acheter en magasin – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 2 juillet 2014 | Par Alexandre

La semaine dernière, nous étudions le parcours d’achat de l’acheteur et nous avons appris que celui-ci se fait en alternance sur tous les canaux de vente. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une nouvelle infographie, publiée par le blog Mappy et basée sur deux enquêtes de la BVA, qui vient appuyer l’importance de mettre en place une stratégie cross-canal. Comment ? Pour quels secteurs en priorité ? L’infographie nous dit tout…

crosscanal

Pourquoi une stratégie cross-canal est-elle aujourd’hui, indispensable ?

L’étude identifie 4 profils d’acheteur :

  • « Full Web » : le consommateur fait ses recherches et achète en ligne. 88% des consommateurs sont aujourd’hui Full Web.
  • « Full Store » : le consommateur fait ses recherches et achète en magasin (63%).
  • « Showroomer » : le consommateur se renseigne en magasin puis achète sur Internet (41%).
  • « ROPO » (Research Online Purchase Offline) ou « Web-to-Store » : le consommateur s’informe en ligne avant d’aller acheter en magasin (78%).

Il faut noter que ces profils ne sont pas exclusifs les uns des autres. Un même consommateur peut être à la fois Full Web, Full Store, Showroomer ou ROPO.

L’étude ce ces profils et de leurs comportements d’achat vous permettra de leur créer une expérience client satisfaisante soit une stratégie cross-canal réussie ! Mais quels sont les secteurs où la mise en place d’une véritable stratégie cross-canal est devenue indispensable ? Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Les 5 étapes fondamentales du processus d’achat – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 25 juin 2014 | Par Alexandre

Voici une infographie très bien réalisée par Wincor Nixdorf, en partenariat avec l’Ifop, qui présente le comportement des français à chaque étape fondamentale du processus d’achat. L’idée est de savoir de quelle façon la pluralité des canaux de distribution (magasins traditionnels, e-commerce, m-commerce,…) modifie l’ensemble du parcours d’achat des français.

Cette infographie nous prouve que les français sont de plus en plus éduqués pour rechercher de l’information sur un produit et comparer entre les multiples canaux et enseignes. Ils sont désormais 95% à se renseigner sur le produit avant l’achat. Et ce constat de passer d’un canal à l’autre est valable pour les 5 étapes du processus d’achat que sont :

  • La motivation d’achat
  • La prise d’informations
  • La comparaison
  • L’achat
  • Le paiement

Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Le m-commerce en hausse de 106% ! – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 4 juin 2014 | Par Alexandre

C’est un chiffre surprenant que nous fournit l’agence Hi-Digital dans son infographie « Le m-commerce et le t-commerce, bilan 2013″. Selon eux, le chiffre d’affaires réalisé par les e-commerçants sur les mobiles et tablettes a augmenté de 106% en 2013. Également, selon eux, le taux de conversion sur tablettes aurait même dépassé celui sur ordinateurs… Quels enseignements peut-on retirer de cette infographie ?

m-commerce

2013 : l’année de la consécration pour les mobiles et tablettes

Alors que le nombre d’acheteurs en ligne continue de croitre au fil des années, le nombre d’utilisateurs de smartphones et tablettes suit la même tendance. Sur plus de 65 millions de français, 50% possèdent un smartphone et 23%, une tablette. Tout naturellement, le nombre d’acheteurs sur les supports mobiles a également augmenté. 57% des mobinautes et tablonautes ont déjà effectué un achat via l’un de ces deux supports. Au total, le montant de ces transactions représente 11% du chiffre d’affaires global des e-commerçants, soit une hausse de 106% en 2013; là où cette croissance s’élève à seulement 13,5% pour les ordinateurs. Plus étonnant, cette infographie annonce que le taux de conversion sur tablette, estimé à 2,54%, aurait dépassé celui des ordinateurs, qui s’élève à 2,4% !

On note également la complémentarité de ces supports car 48% des utilisateurs de tablettes utilisent, en amont, leur smartphone dans leur processus d’achat.
Lire la suite

1 commentaire Écrire un commentaire

78% des consommateurs attendent des prix et promotions personnalisés – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 28 mai 2014 | Par Alexandre

Un nouveau consommateur est né ! Suréquipé, hyperconnecté et surinformé, celui-ci est également devenu plus exigeant. Ce sont les conclusions d’une étude réalisée par Kiwapp, une entreprise qui aide les enseignes à digitaliser leurs points de vente physiques.

78% des consommateurs attendent des prix et promotions personnalisés - Le chiffre du jour

Quelles sont les attentes digitales des consommateurs en magasin ? C’est le thème de cette infographie qui intéressera forcément les e-commerçants qui possèdent une boutique physique mais également ceux qui ont exclusivement une boutique en ligne… En effet, on y apprend que 78% des consommateurs attendent qu’une enseigne leur propose des prix et des promotions personnalisés. Mais comment personnaliser votre offre en ligne ?

Les logiciels de recommandations personnalisées sont vos amis

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, je vous proposais un dossier sur les logiciels de recommandations personnalisées. Ceux-ci vous permettent d’établir une véritable personnalisation de votre offre en fonction du comportement et de l’historique d’achats et de visites de l’internaute. Outre les recommandations et suggestions, ces logiciels permettent également de relancer les clients après un panier abandonné par exemple. Cela vous permet alors de leur offrir une promotion personnalisée sur le produit qu’ils ont mit dans leur panier mais qu’ils n’ont finalement pas acheté.
Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

La croissance de l’e-commerce est faible en Avril : 6% – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 14 mai 2014 | Par Alexandre

Alors qu’elle était encore de 9% en moyenne au premier trimestre 2014, la croissance de l’e-commerce connait un ralentissement en Avril. En effet, les dépenses en ligne ont connu une croissance de seulement 5,95% (6%) pour ce mois-ci, par rapport à Avril 2013. Ce score mensuel n’a jamais été aussi bas. Le nombre d’achats sur Internet n’a progressé que de 11,42% sur 1 an.

croissance-ecommerce

Pour ce mois d’Avril 2014, la valeur globale des paiements en ligne effectués par carte bancaire sur les plateformes de paiement sécurisé Worldline, Paybox Services, Payline de Monext et Ogone, s’élève à 3,47 milliards d’euros. Il s’agit donc d’un repli de 4,37% par rapport au mois de Mars. Ces 4 plateformes de paiement ont traité 42,67 millions de paiements en ligne par carte bancaire en Avril, soit 1,44 millions de moins qu’en Mars. C’est donc cette stastitique qui est en progression de 11,42% par rapport au mois d’Avril 2013; un score qui n’a jamais été aussi bas depuis 1 an, comme en témoigne le 3ème tableau ci-dessous… Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

La taille idéale d’un nom de domaine sur Internet : 8 caractères – Le chiffre du jour

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 16 avril 2014 | Par Alexandre

Le chiffre du jour est le résultat d’un travail réalisé par Buffer qui a sélectionné diverses études pour définir la longueur idéale des contenus web, dans le but de maximiser leur engagement.

content-marketing

Ainsi, on apprend que la longueur idéale d’un nom de domaine est de 8 lettres et que l’extension la plus favorable est le .com. Buffer justifie ce chiffre en évoquant les points suivants :

  • Il est court et facilement mémorisable
  • Il est facile à épeler
  • Il est pertinent car il décrit bien le concept de votre site
  • Il est accrocheur
  • Il ne contient pas de trait d’union ni de chiffre

Le Webmarketing à l’honneur dans cette étude

Quelle est la taille idéale de vos posts sur les réseaux sociaux ou des articles de votre blog ? L’infographie ci-dessous nous dit tout !

Lire la suite

5 commentaires Écrire un commentaire

Le chiffre du jour : 88

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 9 avril 2014 | Par Alexandre

88… Comme 88% des internautes se renseignent sur Internet avant d’acheter en magasin.

Ce chiffre est le résultat d’une étude menée par DigitasLBI sur le commerce connecté, à travers 12 pays (France, Belgique, Chine, Danemark, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Singapour, Espagne, Suède, Royaume-Uni, Etats-Unis). L’enjeu est de découvrir les tendances mondiales dans les domaines du m-commerce, du Social Media et les nouveaux comportements d’achats. Quelles sont les tendances identifiées dans cette étude ?

Le smartphone et le m-commerce ont changé la façon de faire du shopping

37% des Français affirment que l’utilisation du smartphone a changé leur façon de faire leurs achats. 34% des possesseurs de smartphones ont effectué un achat sur ce support ces trois derniers mois et 72% déclarent l’utiliser à l’intérieur d’un magasin (75% pour les français).

C’est un fait, les consommateurs du monde entier utilisent de plus en plus de supports, notamment le mobile, pour enrichir leur expérience d’achat en magasin. Comment ce comportement se traduit-il dans les faits ? Le « Showrooming » consiste à se rendre en magasin pour examiner et tester un produit avant de l’acheter en ligne ou ailleurs et souvent à un prix moins élevé. Cette tendance qui a été identifiée en 2013 tend à s’accroître. 19% des consommateurs mondiaux ont déjà quitté un magasin après avoir consulté leur smartphone pour comparer les prix, consulté les avis. 16% des Français ont déjà fait de la sorte et 29% l’envisageraient. Les secteurs les plus concernés sont ceux de l’High Tech, de l’électroménager et des produits culturels. Le prix reste le critère décisif. 49% des consommateurs français déclarent qu’une différence de prix de seulement -5% les feraient quitter le magasin où ils se trouvent. Si la différence de prix atteignait -10%, ils seraient 84% à partir (88% au niveau mondial).

Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Le chiffre du jour : 10

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 2 avril 2014 | Par Alexandre

10… Comme 10 mesures pour mettre votre boutique e-commerce en conformité avec la loi Hamon.

Loi Hamon consommation

Nous vous en parlions il y a quelques semaines… Publiée au journal officiel du 18 mars, la loi Consommation, dite loi Hamon, entrera en vigueur le 13 Juin prochain… Du coup, les e-commerçants ont un peu plus de 2 mois pour mettre leur boutique e-commerce en conformité avec les mesures proclamées par la loi, en modifiant notamment les conditions générales de vente (CGV) et les procédures de livraison.

Trusted Shop, spécialiste de la certification des boutiques en ligne, a rédigé un livre blanc destiné à aider les e-commerçants, avec 10 actions à mettre en oeuvre pour préparer ce changement. Découvrez-les sans plus attendre…

1. Relire les clauses de vos CGV sur la livraison

Les clauses qui mentionnent les risques du transport de biens livrés à la décharge du consommateur sont désormais interdites, notamment lorsque le transporteur est proposé par vos soins.
Vous devez donc relire vos clauses relatives au transport et supprimer toutes celles laissant croire que le consommateur est responsable des risques engendrés par le transport. De plus, la proposition d’une assurance de transport en tant qu’option supplémentaire payante représente une pratique interdite car elle est considérée comme abusive.
Lire la suite

3 commentaires Écrire un commentaire

Le chiffre du jour : 59

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 26 mars 2014 | Par Alexandre

59… Comme 59% des internautes abandonnent la transaction si leur méthode de paiement favorite n’est pas proposée.

Cette statistique est l’occasion de revenir sur une question stratégique : Quel solution de paiement choisir ?

Paiement en ligne

Selon l’infographie de Be2bill présentée ci-dessous, 8 acheteurs sur 10 utilisent principalement la carte bancaire pour régler en ligne. En temps normal, les e-commerçants qui se lancent ont tendance à se tourner seulement vers leur banque pour souscrire à une solution de paiement. Mais il faut savoir qu’il n’y a pas que votre banque qui propose ce type de prestations et que l’herbe est peut-être plus verte ailleurs…

Choisir sa solution de paiement en ligne : quels sont les prestataires ?

En autres, votre banquier n’est pas forcément un spécialiste du e-commerce, ni du Web en général. Pour bénéficier de conseils personnalisés ou d’un accompagnement, notamment lors de l’installation technique de la solution, cela peut donc s’avérer difficile. Mais avant cela, il faut surtout que votre projet soit validé par la banque. Si votre offre peut prêter à confusion, il faut vous armer d’un dossier solide pour que la banque accepte de vous fournir un contrat de Vente à Distance (VAD). Par exemple, si vous vous installez sur un marché où la contrefaçon est monnaie courante, comme pour les parfums par exemple, vous risquez de vous voir essuyer un refus et ce, bien que vous soyez totalement honnête…
D’autre part, assurez-vous que la solution proposée par votre banque s’adapte aux évolutions du marché. En d’autres termes, est-ce que votre banque est innovante à ce sujet ?
Enfin, choisir votre banque comme prestataire incite à devoir changer de système si un jour vous changez de banque. La dépendance à votre banque est alors très contraignante.

Lire la suite

7 commentaires Écrire un commentaire

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP