Archive pour la catégorie 'Témoignages' 141 articles

Témoignage – Marie Ben de la boutique Les mots sont des cadeaux

Publié dans Témoignages le vendredi 4 avril 2014 | Par Alexandre

Découvrez Marie Ben, créatrice de la boutique en ligne « Les mots sont des cadeaux« , boutique dédiée aux cadeaux originaux, sous forme de mots révélateurs… Pour cette interview, Marie Ben nous a livré un témoignage avec des mots simples et sincères. En véritable passionnée, Marie Ben nous livre également ses astuces de communication marketing.

les mots sont des cadeaux

Bonjour Marie Ben, pouvez-vous vous présenter ? Qui se cache derrière la boutique Les mots sont des cadeaux ?

Une passionnée ;-) Marie Ben est mon pseudo (ma marque plus exactement).

Pouvez-vous nous présenter votre boutique et nous parler de son concept ?

Ma boutique défend l’idée que les mots sont des cadeaux, touchants et durables, et que les grands événements de la vie (anniversaire, mariage, fêtes entre amis, départs…) sont de parfaits prétextes pour se dire les choses qui comptent vraiment.

Mais les mots les plus simples et les plus sincères ont parfois besoin d’un prétexte ou d’un support pour être dits.

C’est donc ma « mission » : proposer dans cette boutique des supports prétextes à se dire qu’on s’aime.

Mes produits phares sont les arbres à vœux, les affiches à empreintes, les livres d’or…
La moitié des produits sont mes créations. Mais j’accueille aussi les créations originales de créateurs américains, japonais ou français.

Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer dans l’e-commerce ?

L’aventure a commencé avec des blogs, dédiés aux « grands » anniversaires. Puis une boutique de t-shirts d’anniversaire à messages, sur la plateforme Spreadshirt. C’est mon « capital » de trafic qualifié qui m’a ouvert les portes du e-commerce, l’envie de proposer des produits différents, et en particulier « mes » produits, à mes visiteurs de blogs.

Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Interview : Matthieu Thiriez de Nuukik, solution de recommandations personnalisées

Publié dans Témoignages le vendredi 28 mars 2014 | Par Alexandre

On continue notre dossier sur les moteurs de recommandations personnalisées avec la contribution de Matthieu Thiriez, co-fondateur de la solution Nuukik. Technologie, atouts, collecte des données personnelles,… Matthieu nous dit tout sur sa solution qui exploite l’omnicanal. Découvrez son interview…

nuukik logo

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik ?

Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de vendre plus. La solution gère automatiquement les ventes complémentaires de produit sur des zones définies par le commerçant sur son site et cela en temps réel. Elle permet également de personnaliser les pages d’accueil, les newsletters et l’ordre d’affichage d’un résultat de recherche en fonction de chaque client.

C’est une solution à forte valeur ajoutée qui en plus d’augmenter les ventes, fait gagner du temps aux ecommerçants car toutes les tâches d’associations de produits sont automatisées par nos algorithmes intelligents. Le concept est le même que celui qu’Amazon utilise sur son site. Leurs équipes indiquent d’ailleurs que plus de 30% de leurs ventes sont issues de zones alimentées par un moteur de recommandation. C’est un concept prouvé et performant qui une fois installé sur un site e-commerce augmente les ventes sans que le commerçant n’ait rien à faire.
Lire la suite

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Interview : Bertrand Fortabat de Nosto, solution de recommandations personnalisées

Publié dans Témoignages le vendredi 21 mars 2014 | Par Alexandre

Suite à la publication de notre article sur les moteurs de recommandations personnalisées qui a suscité un vif intérêt auprès des professionnels du e-commerce, certains acteurs du domaine ont souhaité nous apporté quelques précisions sur leur solution. Aujourd’hui, c’est Bertrand Fortabat, Country Manager France chez Nosto qui nous a accordé une interview. A l’heure où Nosto vient de lancer sa solution sur sa toute première boutique WiziShop, voici donc les précisions de Bertrand…

Nosto moteur de recommandations personnalisées

Bonjour Bertrand, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nosto?

La solution Nosto est là pour générer une expérience de shopping personnalisée. Ce faisant, Nosto booste le chiffre d’affaire des e-commerçants en améliorant le taux de conversion, le panier moyen et le nombre de visiteurs connus. Concrètement, Nosto propose une solution complète de personnalisation qui se décline en deux parties : des recommandations directement sur le site, ainsi qu’une partie e-mailing combinant l’abandon panier avec les recommandations.

Lire la suite

2 commentaires Écrire un commentaire

Interview : Antoine Lepretre de Razzia, plateforme sociale dédiée au e-commerce

Publié dans Témoignages le vendredi 7 mars 2014 | Par Alexandre

Antoine, Marc, Kévin, Waël et Lewis sont cinq jeunes entrepreneurs, fondateurs de Razzia, une plateforme communautaire dédiée au e-commerce qui a pour but de créer une expérience sociale et augmenter le taux de transformation.

razzia.co

Antoine, l’un des fondateurs de la plateforme Razzia, nous a accordé une interview pour nous faire découvrir la plateforme…

Bonjour Antoine, pouvez-vous nous expliquer votre concept ?

Nous avons avant imaginé Razzia.co comme une communauté, née à la fois d’un constat personnel et d’une idée simple. L’envie de découvrir de nouveaux produits et pouvoir les partager et les organiser sur un seul site.

En surfant, nous avons tous tendance à être exposé à une multitude de produits, à les comparer, à hésiter et parfois oublier où nous les avions vu. Et c’est là où nous pensons que Razzia.co apporte une solution. En un clic, vous pouvez sauvegarder tous vos produits dénichés sur internet et même les organiser selon des thématiques dans des boards. (Ex: Board chaussures, Board jupes, board cadeaux…)

Mais nous avons également conçu Razzia comme un espace d’échange. Les e-shopper peuvent suivre les profils d’autres membres, des boards ou discuter sur des produits, par exemple pour se décider pour un cadeau de pot de départ. La recommandation sociale a toujours existé et c’est maintenant l’un des moteurs de l’e-commerce. Toute la journée nous nous échangeons des photos, des vidéos, de la musique sur différentes plateformes, alors pourquoi pas des produits ? C’est une tendance de fond qui ne cesse de croître, il nous a paru naturel de partir dans cette direction.

Lire la suite

3 commentaires Écrire un commentaire

Interview – Aurore Vanacker de Fitizzy, l’assistant shopping en ligne

Publié dans Témoignages le vendredi 21 février 2014 | Par Alexandre

Aujourd’hui, nous allons vous présenter Fitizzy, une nouvelle start-up qui a pour vocation d’améliorer l’expérience client dans le domaine du prêt-à-porter en ligne. En véritable assistant shopping, Fitizzy est une solution simple et intuitive. Elle permet à l’utilisateur de renseigner ses mensurations pour que la taille qui lui convient le mieux lui soit conseillée automatiquement lorsqu’il souhaite acheter un vêtement sur une boutique partenaire. Une petite révolution dans le domaine du shopping en ligne ! Fitizzy réussit à remplacer le rôle du vendeur et des essayages en cabine.

Comment les consommateurs peuvent-ils profiter de ce nouveau service ? Quels sont les avantages que retirent les partenaires qui proposent Fitizzy sur leur boutique en ligne ? Aurore Vanacker, Responsable Communication chez Fitizzy, a eu la gentillesse de répondre à nos questions. Découvrez son interview sans plus attendre…
Lire la suite

1 commentaire Écrire un commentaire

Témoignage – Découvrez Murielle de la boutique Sweetcase, créations originales haut de gamme pour la naissance

Publié dans Témoignages le vendredi 13 décembre 2013 | Par Séverine

Cette semaine, je vous propose de découvrir Murielle de la boutique Sweetcase, qui propose des créations originales pour la naissance dans un univers haut de gamme. Elle revient sur son parcours et sur sa passion pour l’entreprenariat…

 

 

Bonjour Murielle, pouvez-vous vous présenter ? Qui se cache derrière la boutique Sweetcase ?

Maman de deux petites filles (Salomé presque 8 ans et Ella 3 ans), je suis juriste en droits d’auteur de formation, et j’ai toujours été attirée par l’entreprenariat et plus encore depuis la naissance de ma première fille !

Passionnée de décoration, design et de créativité sous toutes ses formes, j’ai commencé à tenir un blog très orienté sur les tendances déco et sur l’univers de l’enfant, à la naissance de Ella.

Au contact d’autres blogs, magazines et salons je connaissais de mieux en mieux l’univers créatif et inspirant de la mode enfantine, qui me plait beaucoup !

 

Comment votre marque est-elle née ? Quel a été l’élément déclencheur ?
C’est pendant ma deuxième grossesse que j’ai eu l’idée de Sweetcase et de ses valises de maternité, je cherchais à combiner basiques et créations originales pour la naissance dans un univers haut de gamme. Et le fait de ne pas trouver ce que je cherchais m’a donné l’idée…. Ça fait un peu cliché mais c’est ce qui s’est passé, combiné avec l’envie de créer quelque chose de nouveau dans un secteur assez concurrentiel déjà à ce moment là.
La vente en ligne a t-elle été une évidence pour vous ?

Oui. J’avais déjà eu une expérience de création d’entreprise (édition de créateurs décor et accessoires) « hors-ligne » et je savais que ma nouvelle expérience serait sous forme de e-commerce surtout après avoir tenu mon blog pendant deux ans, je me sentais à l’aise sur ce média et j’avais envie de continuer sur cette voie.

 

Quelle est votre stratégie pour vous démarquer sur un marché concurrentiel tel que le vôtre ?

La volonté de présenter une nouvelle proposition aux clients, une nouvelle façon de faire ses achats pour la naissance : le concept de pack ou à l’unité avec dans tous les cas une sélection qui ne laisse pas de place au doute aussi bien en matière d’achat nécessaire pour les premiers mois de bébé et la préparation de son arrivée que pour les cadeaux de naissance. Chaque fiche produit est (quand cela est nécessaire !) accompagnée d’un conseil pratique pour guider les futurs parents ou encore les personnes qui veulent gâter leur proche à l’arrivée d’un bébé (pourquoi un bonnet de naissance par exemple ? pourquoi un body naissance à la forme kimono ?).  Le moment des préparatifs à la naissance est tellement important et source de questionnements pour les futurs parents qu’il s’agit de les rassurer au mieux et de leur proposer tout ce dont il auront besoin avec style et modernité !

 

Comment faites-vous connaître vos produits ? Quelle est votre stratégie de communication / marketing ?

Je communique auprès des journalistes autant que possible, je fait également des partenariats avec la blogosphère quand il y a une cohérence et un bon contact avec les partenaires, ce qui est souvent le cas !

J’entretiens également une présence régulière sur les réseaux sociaux (Facebook, Pinterest et IG).

A terme il y a aussi des partenariats et synergies avec des marques amies dans des univers connexes ou similaires. Je m’active beaucoup ! D’ailleurs les valises de naissance et le linge de lit bébé sweetcase sont déjà présents en boutique, axe que je développe en parallèle, avec notamment une présence au prochain salon Playtime à Paris janvier 2014.

Et puis bien entendu il y a un gros travail à effectuer sur le référencement qui n’en est qu’au début pour le moment mais qui est bien enclenché !

 

La question Photo : Quel est le produit favori de votre gamme ? le plus vendu ?
La valise Sweetcase !
 
Si ce n’est pas trop indiscret, pouvez-vous communiquer quelques chiffres afin de constater l’évolution de votre boutique en ligne ?

La boutique est encore jeune (lancement com en avril 2013)  donc les chiffres ne sont pas très parlants mais je peux dire que j’ai une progression constante de mes visites et de mon CA.

Par exemple entre le mois d’août et aujourd’hui le nombre de visites a augmenté de 150% et le taux de transformation est très bon.

 

Avez-vous rencontré des difficultés à vous lancer dans le e-commerce, si oui, lesquelles ?

Le plus difficile a été de s’adapter à la vision de ce que représente une boutique e-commerce en cours de création. Comprendre l’implication des choix que l’on effectue au moment de la création du site et imaginer ce que ça représente concrètement en front office.

 

Selon vous, quelles sont les clés de la réussite ?

- Etre bien entouré
- La persévérance et la motivation
- Croire au concept et se donner les moyens de le faire connaître

 

Grâce à votre expérience d’e-commerçante, quels conseils pourriez-vous donner aux futurs e-commerçants qui hésitent à ouvrir leur 1ère boutique en ligne ?
Bien penser le projet en amont et très bien s’entourer pour la mise en oeuvre notamment technique ! 

Un grand merci à vous Murielle pour votre témoignage qui, j’en suis sûre, apportera beaucoup à notre communauté d’e-commerçants et à ceux qui hésitent à se lancer dans l’aventure !

 Il est très courageux de votre part d’avoir créé votre propre marque et d’avoir choisi de réaliser votre rêve malgré un marché très concurrentiel. Je vous souhaite bonnes ventes…

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Dossier Cross Canal : Découvrez l’interview de Grégory Palayer, expert e-commerce !

Publié dans Les dossiers du e-commerce , Témoignages le mercredi 11 décembre 2013 | Par Séverine

Dans un précédent article intitulé « Le multi-canal c’est bien, le cross-canal c’est mieux ! », je vous proposais un état des lieux sur ces deux notions très en vogue mais certainement floues pour un bon nombre d’entre nous. A présent, les bases sont posées, les définitions expliquées. Passons à la pratique… Oui mais comment ?

Pour compléter notre dossier sur le cross canal, j’ai souhaité interroger des experts du e-commerce. En cette fin d’année, il me semblait important de revenir également sur les récentes évolutions du e-commerce et celles à venir.

Parmi les experts e-commerce français, Grégory PALAYER – Président de la Cuisine du Web & fondateur de UpMyBiz (conseil, accompagnement et coaching en e-commerce) – a accepté de participer à ce dossier, voici ses réponses…

Grégory PALAYER

Selon vous Grégory, quelles sont les évolutions récentes et majeures dans le secteur de l’e-commerce ?

 

« En 2013 il n’a jamais été aussi facile d’exister mais aussi difficile de durer : les coûts d’acquisition ont explosé et inversement ceux d’accès à la technologie se sont effondrés.

Avec 130 000 sites marchands, l’environnement « one click away » est plus que jamais concurrentiel : 55% des visiteurs d’un magasin physique effectuent un achat… contre seulement 2,6% de ceux d’une boutique en ligne en moyenne.

Résultat il y a peu d’élus sur la route de la rentabilité :

- 95% des sites marchands ont un CA annuel < 1M€
- 70% des sites marchands font moins de 3 commandes par jour

 

Face à cette nouvelle donne, voici les ingrédients indispensables pour réussir :

- un budget important pour le marketing
- une offre avec des avantages concurrentiels
- des ressources internes et des compétences pointues sur tous les leviers. »

 

D’après vous, comment mettre en place une stratégie cross-canal efficace ?

 

« Voilà une opportunité de croissance pour les e-commerçants ayant une présence physique. Par exemple dans le cadre d’un « click and collect », un client ayant commandé en ligne et venant retirer le produit en magasin achète en général des compléments sur place. Et du coup en moyenne le panier moyen de ce type de consommateur est 30% plus élevé que la moyenne.

L’important c’est de faire vivre une expérience en magasin au consommateur, en plus de la possibilité de vérifier la taille, la texture, la couleur. Par exemple, les marques de prêt à porter peuvent réserver une cabine d’essayage pendant 1h au nom du client venant retirer son article : il est accueilli comme un « VIP ».

Il est possible de créer une application mobile pour pour relier le monde numérique au monde physique hors ligne, de manière à permettre aux consommateurs de se rassurer sur les prix, d’accéder à des informations sur les produits et de vérifier qu’ils font une bonne affaire avant d’effectuer leur achat en personne.

A l’inverse, on veillera en magasin à collecter des informations de type email aux clients classiques pour le trajet inverse store-to-web. Mais il faudra alors leur offrir un avantage en échange de type première livraison gratuite sur le site marchand de la marque ou du distributeur.

Il faut aussi maîtriser les synergies entre les différents canaux :

► Complémentarité du catalogue papier et de la boutique en ligne

► E-Marketing géolocalisé (ex. : adwords, Facebook advertising, store locator, mini-sites, coupons) et commerces physiques

► Contenus web et campagnes radio / télé. »

 

Selon vous, quelles seront les tendances à venir en matière d’e-commerce ?

 

« Un chantier important pour chaque marchand est la déduplication des attributions. Il s’agit de déterminer les parcours-type avant achat, et quel rôle joue majoritairement chaque canal d’acquisition : repérage, recherche, comparaison, recommandation, achat.

Avec cette vision souvent différente du « dernier clic » on arbitre ses choix d’investissements autrement, et on économise jusqu’à 30% de budget marketing en moyenne.

Autre évolution technologique qui va dans le bon sens pour les e-commerçants : des solutions de paiement plus flexibles (Paypal Here, Buyster, Paylib, Stripe). L’impact est immédiat sur le taux de conversion, le m-commerce et le cross canal.

Enfin les canaux d’acquisition deviennent de plus en plus sophistiqués et tournés vers la transformation : ciblage hyper-local sur adwords, display RTB, retargeting dans le newsfeed facebook. »

 

Un grand merci à vous Grégory pour votre témoignage très pertinent. Notre communauté en sait plus à présent sur la mise en place d’une stratégie cross-canal et sur les évolutions à venir dans le secteur de l’e-commerce.

 

A propos de Grégory…

Professionnel du web depuis 15 ans, il fonde UpMyBiz afin d’apporter des solutions aux questions stratégiques et opérationnelles :
- comment identifier et exploiter les relais de croissance online ?
- comment optimiser ses investissements sur les canaux digitaux ?
- comment atteindre son potentiel de CA et ses objectifs de rentabilité ?

Président et co-fondateur de La Cuisine du Web

La Cuisine du Web est une association qui favorise l’entrepreneuriat web à tous ses stades en s’appuyant sur un écosystème actif et complet (150 adhérents, 3 000 salariés représentés)

 

2 commentaires Écrire un commentaire

Témoignage – Découvrez Geneviève de la boutique « Beauté Tonic », e-commerçante et créatrice d’une gamme de cosmétiques

Publié dans Témoignages le vendredi 6 décembre 2013 | Par Séverine

Cette semaine, je vous propose de découvrir le parcours de Geneviève, créatrice de la boutique « Beauté Tonic » qui commercialise sa propre marque et gamme de cosmétiques.

Geneviève revient sur son parcours et nous explique les raisons qui l’ont amenée à créer sa marque, malgré un marché très concurrentiel…

Bonjour Geneviève, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, j’ai 30 ans, je suis originaire d’un petit village au-dessus de Nice, passionnée par la nature, la diététique et tout naturellement, la beauté.

 

Comment votre marque est-elle née ? Pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Après une École Supérieure de Commerce, j’ai eu l’opportunité, et la chance, de diriger un laboratoire de Cosmétique de la région PACA. C’est tout naturellement, par goût et par expertise que j’ai choisi de voler de mes propres ailes dans mon domaine de prédilection.

 

Sachant ce qu’une création de produits cosmétiques entraîne en termes d’investissement, de responsabilité, de tests, de délais,… pourquoi avoir créé votre propre marque de produits cosmétiques ? Quel a été l’élément déclencheur ?

Connaissant par cœur l’environnement de la Cosmétique (coûts, réglementation, fournisseurs…) j’ai décidé de me lancer afin de créer une marque de soins de beauté correspondant à mes goûts et habitudes de consommation.

L’utilisation de l’argile en termes de santé et de beauté a toujours occupé une place dans ma vie courante. Je voulais élaborer des soins fortement concentrés en actifs tels qu’huiles végétales, huiles essentielles, beurre de karité, Aloé Véra et, bien sûr, argile, et non formuler des produits contenant uniquement des « traces » d’ingrédients juste pour le « côté marketing ».

 

Parvenez-vous à vous faire une place sur un marché aussi concurrentiel que celui des cosmétiques ?

Je commence à me faire une place dans ce marché très très concurrentiel grâce à plusieurs facteurs :

  • Une gamme de soins de beauté complète à base des différentes couleurs d’argile

  • Une marque « NATURE » et régionale, très tendance actuellement

  • Des formules de haute qualité (les crèmes ayant été formulées en partie par un spécialiste des émulsions et un pharmacien)

  • Un graphiste de qualité a contribué à me faire une belle image (logo, étiquettes…).

 

Quelle stratégie avez-vous adopté en termes de marketing et communication pour faire connaître vos produits ?

  • J’ai contacté de nombreuses bloggeuses beauté afin de leur faire tester mes soins (elles ont vraiment toutes aimé, voir apprécié)

  • J’ai envoyé énormément de dossiers de presse aux journalistes de magazines féminins

  • Je travaille régulièrement sur le référencement de mon site

  • Je suis présente et visible dans de nombreux réseaux (virtuellement et physiquement)

  • Je participe à de nombreux événements, salons et présentations produits lors de divers événements.

 

La question Photo : Quel est le produit favori de votre gamme ? le plus vendu ?

Ces 2 produits sont à égalité :

Après 14 mois de commercialisation, quels retours avez-vous de votre clientèle ?

D’excellents retours, les achats sur mon site sont presque toujours suivis de « rachats », les magasins qui ont passé commande se réapprovisionnent régulièrement.

Les bloggeuses sont très enthousiastes en testant mes produits (et elles en testent énormément).

 

Si ce n’est pas trop indiscret, pouvez-vous communiquer quelques chiffres afin de constater la progression de votre boutique en ligne ?

Les 6 premiers mois j’avais 2 commandes par mois environ sur mon site. Actuellement c’est environ une quinzaine. Je pense que cette évolution est une bonne croissance pour une 1ère année d’existence !

 

Avez-vous rencontré des difficultés à vous lancer dans le e-commerce, si oui, lesquelles ?

Je ne me souviens pas avoir rencontré de difficultés majeures. La création d’un site est longue et il faut avoir un souci du détail concernant les textes (fond, forme, référencement…) et visuels.

 

Selon vous, quelles sont les clés de la réussite ?

Implication, persévérance, honnêteté, soucis de la qualité, sens du contact et, avant tout, suivre ses rêves.

 

Grâce à votre expérience d’e-commerçante, quels conseils pourriez-vous donner aux futurs e-commerçants qui hésitent à ouvrir leur 1ère boutique en ligne ?

  • Soigner l’apparence, la modernité du site et le contenu

  • Veiller au référencement du site de façon hebdomadaire voir même quotidienne

  • Proposer un produit ou service qui se distingue de la concurrence

  • Fidéliser la clientèle en offrant un cadeau ou les frais de port

  • Proposer souvent des nouveautés

  • Communiquer sur les réseaux sociaux

 

 Un grand merci à vous Geneviève pour votre témoignage qui, j’en suis certaine, apportera beaucoup à notre communauté d’e-commerçants ainsi qu’à ceux qui hésitent à se lancer !

 Il est très courageux de votre part d’avoir créé votre propre marque et d’avoir choisi d’aller au bout de vos rêves malgré un marché très concurrentiel. Je vous souhaite bonnes ventes…

 

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Témoignage de e-commerçant – Candice de la boutique « Elisa Fair » présente son parcours et ses choix…

Publié dans Témoignages le vendredi 29 novembre 2013 | Par Séverine

Cette semaine je vous propose de découvrir l’évolution de la boutique « Elisa Fair »(anciennement MyTikkaShop).
Candice nous avait déjà accordé une première interview il y a tout juste 3 ans, j’ai souhaité revenir vers elle car son expérience peut apporter beaucoup à notre communauté !
Bonjour, c’est la deuxième fois que nous vous interviewons sur ce blog, c’est plutôt bon signe, non ?

Oui, plutôt :-)

 

Avez-vous rencontré des difficultés depuis la mise en ligne de votre boutique, si oui, lesquelles ?

Quand j’ai créé la première version de ma boutique en 2008, celle-ci tournait sous Virtuemart. A l’été 2010, à cause d’une grosse faille de sécurité, j’ai décidé de migrer ma boutique sous Prestashop, et c’est à ce moment que vous m’aviez interviewée pour la première fois. J’étais très contente de cette migration, mais au fil du temps, ma version de Prestashop est devenue obsolète. Début 2013, après avoir demandé plusieurs devis auprès de prestataires, j’ai réalisé que cela me coûterait beaucoup moins cher de refaire une nouvelle boutique en partant de zéro sur une version plus récente de Prestashop, plutôt qu’essayer de mettre à jour ce qui existait déjà ! Et cette montée de version était indispensable, ne serait-ce que pour pouvoir bénéficier d’options devenues entre temps obligatoires d’un point de vue légal, comme faire figurer la date estimée de livraison sur le site conformément à la loi Chatel, ce que ma vieille version de Prestashop ne faisait pas par défaut.

L’idée de refaire une nouvelle boutique s’est imposée car il s’est également avéré que mon offre manquait de clarté (arborescence du catalogue peu efficace) et mon référencement naturel était médiocre, dû à ma relative méconnaissance du sujet lorsque je me suis lancée en 2008. C’était finalement l’occasion de revoir ma copie et de refaire un travail propre.

 

Votre boutique a t’elle subi un lifting depuis ses débuts ou est-ce quelque chose que vous avez planifié ?

Ma boutique vient de vivre son deuxième gros lifting, puisque le « déménagement » – et donc l’ouverture de la nouvelle boutique – a eu lieu à la rentrée 2013. Cela n’était pas du tout planifié, d’autant plus que le changement de design a été accompagné d’une modification du nom via la création d’une nouvelle marque, d’un changement d’url, et d’une restructuration complète de l’offre de produits.

 

Avez-vous modifié votre stratégie et vos plans de communication ?

Concernant la stratégie de vente, ma boutique présente désormais deux marques, rassemblées au sein d’un même univers. D’un côté, il y a la marque MyTikkashop qui continue de proposer des accessoires « utiles » comme les housses pour tablettes, smartphones et plein d’autres types de pochettes, et de l’autre la marque Elisa Fair - qui donne également son nom à la nouvelle version de la boutique – qui est davantage orientée « cadeaux » avec des bijoux fantaisie et des illustrations. Je précise au passage que je ne fais pas de revente et que je crée et fabrique moi-même tous les articles que je vends.

Pour améliorer le référencement, je prête désormais une attention particulière à la rédaction des fiches produits afin d’éviter le duplicate content, qui était l’un des points noirs de mon ancienne boutique. Je fais également attention à rajouter régulièrement des nouveautés et à bien nommer mes visuels, ce qui a rapidement porté ses fruits puisqu’en trois semaines d’existence, ceux-ci apparaissaient déjà en première page des recherches d’images sur Google sur des mots clés ciblés. Afin de récupérer un peu de trafic pendant ces premiers mois de lancement, j’ai également mis des produits sur une place de marché mais pour l’instant ça ne porte pas encore ses fruits, je ferai un nouveau point quand la période de Noël sera passée.

Au niveau de la communication, j’ai ciblé plusieurs blogs spécialisés en rapport avec mon activité, que je prévois de contacter dans les jours et semaines à venir. Cela avait plutôt bien fonctionné pour m’amener du trafic qualifié lors des premières années d’existence de la boutique précédente, et d’expérience j’ai pu constater que cela était bien plus efficace que d’essayer de placer des produits ou d’obtenir des articles dans la presse écrite.

 

Votre structure a t’elle évolué, avez-vous fait appel à des partenaires extérieurs ?

En 2012, suite à de grosses commandes passées par un acteur de la grande distribution, j’ai travaillé ponctuellement avec des couturières qui sont venues agrandir l’équipe de fabrication. Mais l’expérience, bien qu’intéressante, ne m’a pas donné envie de poursuivre dans cette voie et j’ai préféré me concentrer sur la vente en ligne et la revente aux structures de plus petite taille. Je préfère travailler seule et j’aime gérer mon activité de A à Z sans intermédiaires ni salariés, car c’est un mode de fonctionnement qui convient davantage à mon caractère.

 

Avez-vous constaté une progression au niveau de vos ventes, de vos visites et de votre taux de conversion (pouvez-vous nous donner des chiffres si ce n’est pas trop indiscret) ?

Avec les grosses commandes de l’année dernière, j’ai dû fermer la boutique en ligne pendant plusieurs semaines et à deux reprises dans l’année pour me consacrer à la fabrication, ce qui a été catastrophique en terme de référencement et d’image de marque. Comme il n’y avait plus ou peu de nouveautés, la boutique semblait à l’abandon et le référencement s’est vite dégradé. Les ventes de la boutique en ligne au dernier trimestre ont tout de même permis de redresser la barre, mais en 2013, probablement aussi à cause de la conjoncture économique, les ventes ont beaucoup baissé par rapport aux années précédentes, avec un « pic » vers le bas entre avril et juin.

En terme de chiffres, sur l’année 2012 j’ai eu un panier moyen autour de 30€, un taux de conversion entre 1 et 3% selon les mois, une moyenne de 150 visiteurs par jour et un C.A. de 14K€. Ces chiffres ne concernent que la partie vente en ligne, pour l’équivalent d’un temps partiel (2 à 3h de travail effectif par jour). Je précise que j’ai d’autres activités en tant que travailleur free-lance en parallèle.

Comme ma nouvelle boutique ElisaFair.com, qui a pris le relais pour revendre les produits de mon autre marque MyTikkaShop, n’est en ligne que depuis un mois, je ne peux pas encore donner de chiffes. Le nombre de visites est encore très bas, mais il augmente progressivement au fil des semaines, ce qui est plutôt encourageant.

 

Quel est, selon vous, le secret pour « perdurer » dans le monde du e-commerce ?

Le « minimum syndical », c’est d’avoir une offre claire, des nouveautés fréquentes, des avis clients positifs et une boutique fonctionnelle qui inspire confiance. Une présence sur les réseaux sociaux et l’envoi – si possible régulier – d’une newsletter est indispensable pour garder un lien avec les clients, car il est plus facile de faire revenir un client fidèle que d’en acquérir de nouveaux. Il faut également se tenir au courant des tendances du e-commerce : aujourd’hui, avoir un site qui s’affiche aussi bien sur mobile, tablette et écran d’ordinateur n’est plus un luxe, c’est une nécessité compte tenu des nouveaux usages.

 

Merci à vous Candice d’avoir pris le temps de répondre à nos questions, votre témoignage aidera les e-commerçants dans leurs choix et directions à prendre.

Si vous aussi vous souhaitez partager votre expérience d’e-commerçants avec notre communauté, n’hésitez pas à commenter cet article !

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Témoignage – Sylvain nous présente la boutique Cadeau Maestro et les enjeux de sa refonte

Publié dans Témoignages le vendredi 22 novembre 2013 | Par Séverine

Cette semaine, Sylvain propose de partager son expérience d’e-commerçant avec notre communauté. Gérant des boutiques Cadeau Maestro et La Porte à Clefs, Sylvain vient d’effectuer une refonte de son site Cadeau Maestro et a accepté de partager cette étape cruciale pour sa boutique…

Pouvez-vous nous présenter votre site Cadeau Maestro et nous parler de son concept ?

Tout d’abord merci de m’accorder ces quelques lignes ! Cadeau Maestro est une boutique lancée en janvier 2009 spécialisée dans les cadeaux originaux. Disposant d’une boutique physique à Saint-Etienne depuis novembre 2009, elle comptabilise 2500 références, ajoute à son catalogue plusieurs nouveautés chaque jour.

L’idée est simple : trouver une idée cadeau lorsque l’on a épuisé toutes nos ressources cadeaux habituelles. Nous nous positionnons ainsi sur les habitués du cadeau, qui ont déjà offerts vêtements, bijoux ou parfums, et souhaitent marquer le coup avec un objet ludique, utile ou décalé.

8 personnes s’agitent aujourd’hui pour faire vivre Cadeau Maestro, et l’aider à conquérir de nouveaux marchés.


Pouvez-vous nous raconter l’origine, l’histoire et les enjeux de la refonte de votre boutique ?

Refondre un site web n’est jamais une mince affaire. La refonte s’est imposée à nous assez rapidement lorsque l’on a vu qu’un certain nombre d’évolutions devaient être apportées au site.

A titre d’exemple, il fallait amorcer le virage du mobile, auquel nous avons répondu par un responsive design 4 écrans. Ainsi, à part la taille smartphone, tablette et ordinateur, nous complétons avec une 4ème taille plus large, offrant un confort de navigation aux utilisateurs d’ordinateurs fixes.

Autre exemple, notre catalogue s’étoffait rapidement. Le site précédent avait été lancé avec moins de 1000 produits. Nous souhaitons pouvoir en proposer 5 fois plus. C’est donc l’arborescence et la façon d’aborder la navigation qui a du être repensée pour mieux naviguer dans un plus large catalogue.

Cette refonte a été aussi l’occasion de changer de version de Prestashop, en passant de 1.4 en 1.5. Parmi les fonctionnalités qui nous intéressaient : la gestion multistock, pratique pour gérer à distance le stock de notre boutique physique et centraliser le système de fidélité.

L’enjeu était également d’améliorer les statistiques, comme le taux de rebond, le taux de conversion, ou le panier moyen en simplifiant l’expérience utilisateur, en proposant du contenu adapté à valeur ajoutée et en proposant un moteur de recherche de cadeaux (http ://www.cadeau-maestro.com/idees-cadeaux) parmi les plus aboutis du web.

 

Pour finir, pouvez-vous nous parler des résultats et des retombées visibles suite à cette refonte ?

Nous n’en sommes pas à notre première refonte sur le site cadeau-maestro.com, une première avait été réalisée en septembre 2010. Nous avions donc un peu de recul vis-à-vis de cela, connaissant les difficultés principales d’une refonte.

Cela fait un mois environ que le site est en ligne. Plusieurs constats peuvent être menés sur ce court terme :

  • Stabilité des visites. Malgré une architecture de code et de balisage assez différente, les visites ne changent que peu. Plusieurs baisses ont été enregistrées sur nos positions catégories après indexation, mais je reste confiant sur le long terme, le temps que le moteur digère cela. Nous restons tout de même 1er sur le mot clé « cadeau ». Pour l’instant, c’est donc plutôt positif.

  • Augmentation du taux de rebond. Le taux de rebond a pris 10 points après la refonte, ce qui n’est pas rien ! Mon analyse : certains clients nous connaissant ne reconnaissent pas le site. Il leur faudra un peu de temps, malgré une communication importante sur les réseaux sociaux et via newsletter. Autre défaut : nous avions mal organisé nos produits à l’intérieur des catégories. Le tir a été corrigé, ce qui a déjà permis de regagner pas moins de 4 points, ce qui est énorme (ceux qui essayent d’améliorer cet indicateur me comprennent).

  • Temps de gestion amélioré. Le bon côté, c’est que la mise en place de plusieurs fonctionnalités, concernant la gestion des paquets cadeaux notamment, nous fait gagner près de 30% de temps de stockage/déstockage.

  • Mise en valeur de la boutique. Mettre notre boutique en valeur sur notre site web a déjà bénéficié à cette dernière, pour tous les clients stéphanois qui ne connaissaient pas encore le point de vente. Elle n’avait pas cette importance sur la version précédente.

Nous travaillons donc pour l’instant à tester plusieurs possibilités. Nous avons mis en place un classement des produits par pertinence assez poussé, ainsi que des propositions de produits similaire justes, permettant d’améliorer cela.

 

Il est certain qu’une refonte est complexe, et pénalise toujours sur le moment. Cependant je suis confiant de l’amélioration globale apportée, qui va porter ses fruits sous 2 à 3 mois. Pourquoi ne pas refaire un point ensemble après Noël ?

 

 Et bien ce sera avec grand plaisir Sylvain ! Merci à vous pour votre témoignage, il n’est jamais facile de se lancer dans une refonte, mais les efforts mis en oeuvre porteront leurs fruits ! Nous vous souhaitons bonnes ventes…

2 commentaires Écrire un commentaire

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 30 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP