Témoignage de e-commerçant – Camille de la boutique Le Tiroir à collants

Publié dans Blog ecommerce > Témoignages le vendredi 17 août 2012 | Par Sebastien | 3 commentaires

On peut se lancer dans le e-commerce sans avoir forcément de connaissances ni de compétences au départ, puis avec le travail et un certain succès, arriver à ouvrir une seconde boutique. C’est en tout cas ce que nous démontre Camille à travers son expérience et sa boutique de collants, de leggings et de bas

  • Bonjour, tout d’abord, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis Camille, gérante de la société Wanna Big Smile. Wanna Big Smile est une société Lyonnaise qui développe et gère des e-boutiques. A l’heure actuelle, elle en compte deux : Le Tiroir à Collants, boutique en ligne de legwears fantaisie (collant, legging, chaussette, guêtre, bas & jambières) et Les Deux Biches, boutique en ligne d’accessoires de mode féminins.

  • D’où est né ce projet ? Quand vous êtes vous lancé ?

Le premier né a été Le Tiroir à Collants. Il a un peu plus de deux ans maintenant. Au début, je me suis lancée en auto entrepreneur. L’idée était d’avoir une activité parallèle à ma recherche d’emploi : Je venais de finir mes études et débarquais sur le marché du travail.

J’avais une vision très simpliste du e-commerce qui se résumait à la préparation de commande. Par la suite, Le Tiroir à Collants a pris le pas sur ma recherche d’emploi, l’activité me plaisait, j’ai décidé de m’y consacrer à plein temps.

Quand le Tiroir à Collants m’a permis de gagner ma vie, j’ai eu envie de créer une seconde boutique, plus généraliste, toujours dans le domaine de la mode féminine : Les Deux Biches est né ! Mais il me fallait une structure qui engloberait ces deux e-boutiques. J’ai donc abandonné le statut d’auto entrepreneur, me suis associée et ai monté la SAS Wanna Big Smile ! La date de naissance officielle de cette société est le 1er décembre 2011.

  • Avez vous éprouvé des difficultés à vous lancer dans le e-commerce, si oui, lesquelles ?

J’étais pleine d’à priori sur le e-commerce, pour moi il s’agissait simplement de cataloguer des produits (en l’occurrence, des collants), d’attendre les commandes et de les préparer.

Je me suis rapidement rendue compte que le e-commerce, c’est bien plus que cela ! La principale difficulté pour moi a été de me former. Je n’avais aucune notion en matière de commerce et de communication.

J’ai la chance d’avoir un mari gérant d’une agence web, avec une certaine expérience dans le webmarketing. Il a crée les deux boutiques (Le Tiroir à Collants et Les Deux Biches) et m’a aidé à les rendre visibles.

Pour ce qui est du commerce, j’ai appris moi-même : sur le tas et dans les livres !

  • De combien de personnes est composée votre équipe ?

Nous sommes 2. Mon associé s’occupe du coté technique des sites web, du référencement des boutiques et des photos des produits. Pour ma part, je me charge de la constitution des catalogues, de la communication et de la relation client.

  • Quels sont votre stratégie et votre budget pour faire connaître votre boutique en ligne ?

On a toutes les compétences marketing en interne : référencement, rédaction web … On n’a donc pas de budget spécifique. Cela nous permet de développer nos catalogues plus rapidement.

En ce qui concerne notre stratégie, nous avons dés le début privilégié les solutions durables. Nous avons donc relégué au second plan les liens sponsorisés et autres publicités payantes, et avons privilégié la présence naturelle sur Google, les contacts avec les bloggeuses et les réseaux sociaux.

  • Pouvez vous nous donner quelques chiffres (Statistiques, nombre de ventes, progression…) ?

Les Deux Biches vient de naitre, il n’y a pas encore de statistiques « parlantes ». En ce qui concerne le Tiroir à Collants, on oscille entre 150 et 300 ventes par mois, à raison de 800 visites par jour en moyenne.

La boutique a ouvert avec 60 références, elle en propose 310 aujourd’hui.

Concernant le chiffre d’affaire, la boutique a connu une progression de 300% entre la première et le seconde année.

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

D’abord, savoir s’entourer. Dans le cas d’un e-commerce, il faut absolument trouver une agence web compétente, à l’écoute de vos besoins, avec qui établir une relation de
confiance.

Ensuite, avoir conscience que le e-commerce est une activité à temps complet qui nécessite de savoir (ou apprendre rapidement) à gérer un stock, mettre en confiance de potentiels clients, communiquer, se mettre dans la peau du client …

Enfin, être capable de prendre du recul et d’apprécier l’état de son activité. Être patient ou au contraire garder la tête froide face à l’absence/afflux de commandes. Et surtout, poursuivre ses efforts de développement de son e-shop même quand le chiffre d’affaire/nombre de vente atteint nous parait satisfaisant : ça peut dégringoler !

  • Qu’aimeriez vous dire à toutes les personnes qui feront bientôt le grand saut et se lanceront dans la vente en ligne

Que le plus important, c’est d’avoir à l’esprit que e-commerçant est un métier à part entière. Il est différent du commerce traditionnel, il nécessite donc un apprentissage spécifique. Il faut également être conscient que le e-commerce est une activité à temps plein et qu’il est très difficile de démarrer en temps qu’activité complémentaire.

Ça c’est pour le démarrage de son activité. Par la suite, il faudra toujours être curieux en matière de technologie web : référencement, design, web marketing … Car même si le e-commerçant ne gère pas tout, tout seul, il est important qu’il comprenne les enjeux de chacun de ces secteurs.

Merci à Camille d’avoir partagé son expérience du e-commerce, nous lui souhaitons beaucoup de succès et de ventes avec sa boutique.

3 commentaires pour "Témoignage de e-commerçant – Camille de la boutique Le Tiroir à collants"
Par legging le mardi 28 août 2012

Retour d’expérience intéressant, comme quoi pas besoin d’être spécialiste du e-commerce pour réussir !

Faire un commentaire
Par opticien en ligne le mardi 11 septembre 2012

Attention, passage d’auto entrepreneur à SAS : il faut désormais reverser la TVA à l’état…

Faire un commentaire
Par Mr Lunettes le mercredi 24 octobre 2012

Un bon message d’optimisme, ca donne envie de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale !

Faire un commentaire
Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <em> <strong>

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP